L’impact de l’hyperactivité vésicale au travail

235 Vues

La gène de l’hyperactivité vésicale au travail

Ce n’est pas évident de travailler lorsqu’on vit avec une vessie hyperactive. Cela peut vite devenir stressant voire angoissant.

Pourquoi ? Tout d’abord, au bureau. Si vous devez partager des toilettes communes avec vos collaborateurs, cela entraîne inévitablement un manque de disponibilité. Comment faire quand vous êtes très pressé(e) ? Impacté(e) soudainement par cette envie irrépressible d’uriner ?

Et qu’en est-il  des  réunions de travail interminables dont il est parfois si difficile de s'éclipser ?

La gêne s’installe, et mettre ses collègues au courant demande beaucoup de confiance envers ses collaborateurs. Il est donc tout à fait compréhensible que la peur d’être jugée soit omniprésente. Cependant, le nombre de personnes atteintes de vessie hyperactive avoisinant les 7 millions de personnes en France, il y a de fortes chances que des personnes au sein de votre entreprise en souffrent également...Vous n’êtes pas seul(e).

public dans un restaurant
Photo by Syed Ahmad on Unsplash

La nature de votre métier peut également induire des situations complexes, que vous conduisiez un taxi, soyez responsable de l'accueil des clients, ou encore en plein service dans la restauration. Comment réussir à faire une pause quand on souffre d'incontinence urinaire ?

Quelques conseils pour vous aider avec votre vessie hyperactive au travail

  • Créez votre routine pour aller aux toilettes. Vous pouvez prévoir d’y aller à heures fixes. Cela peut vous aider à éviter les accidents de fuites urinaires. Mettez-vous quelques rappels sur votre portable ! C’est si pratique. D’autres applications aussi sont intéressantes : l’application HabitMinder par exemple,  vous propose de vous aider à prendre de bonnes habitudes dans votre quotidien. Egalement, les applications Rappels, ou To Do ListProductive sont à votre disposition… Vous avez le choix.

  • Soyez prêts. Anticipez un sac dédié aux urgences. Vous vous sentirez rassuré(e) et en confiance, si vous savez que vous avez à votre disposition des vêtements de rechange.

  • Et en cas de réunions, prenez vos précautions et prévoyez des protections pour l'incontinence urinaire, juste au cas où !

  • Enfin, si vous êtes en déplacement, recherchez dès que vous arrivez l’emplacement des différents toilettes. Vous serez ainsi rassuré(e).

Retrouvez d'autres conseils sur les règles hygiéno-diététiques en cas d’incontinence urinaire et les différents traitements autour de l’HAV.

Source: https://uroweb.org/guideline/urinary-incontinence/

Illustrations : Markus Spiske on Unsplash et Campaign Creators on Unsplash