Hyperactivité vésicale : comment puis-je obtenir de l’ aide ?

155 Vues

Hyperactivité vésicale, l’impact sur la qualité de vie

Vous souffrez d’hyperactivité vésicale depuis des années. Au début, vous ne le saviez pas, vous pensiez que c’était normal, que cela faisait partie de vous, voire vous la considérez comme une conséquence inévitable du vieillissement.…

Sauf qu’aller aux toilettes précipitamment ou plus de 8 fois par jour, cela n’a rien de “normal”, encore moins de se réveiller plusieurs fois par nuit pour cela. Lorsque vous allez faire les courses, c’est tout une histoire. C’est la même chose pour les trajets en voiture. Anticiper d’aller aux toilettes pour éviter les fuites urinaires, est devenu votre leitmotiv.

Quand à vos nuits, à force de vous lever 3, 4 fois ou plus par nuit, vous êtes épuisés.

Peu importe votre âge, votre qualité de vie est fortement impactée. Parfois vous êtes amenés à diminuer vos sorties, et vous risquez ainsi de vous isoler.

Hyperactivité vésicale, vous n’êtes pas seuls !

médecin discutant avec un patient
Photo by Zach Vessels on Unsplash

Sachez que vous n’êtes pas seuls ! De nombreuses personnes peuvent vous accompagner. Bien sûr, aborder des sujets aussi intimes tel que l'incontinence urinaire fait plutôt partie de la liste de ceux que l’on souhaiterait éviter. Pourtant sachez que beaucoup de spécialistes peuvent vous apporter leur aide : infirmières, sages-femmes, gynécologues, médecins généralistes, urologues traitent cette problématique chaque jour.

Quelle que soit votre âge ou les causes de votre vessie hyperactive, il existe toujours des solutions. Osez parler à votre entourage médical, car les protections urinaires ne sont peut-être pas la solution à votre problème. Elles provoquent d'ailleurs des irritations, sans oublier les odeurs…et le budget à prévoir ! Des traitements ont été mis au point pour vous soulager. Ils permettent de conserver une vie plus “normale”. « La pathologie reste taboue, vécue comme une honte et comme une fatalité… » regrette le Pr Phé

Découvrez les différentes solutions de traitement qui peuvent vous être proposées pour vous accompagner : stimulation du nerf tibial, médicaments, injection de botox...

Également, les associations de patients peuvent vous apporter réconfort et conseils dans votre quotidien. Échanger avec des personnes qui vivent les mêmes choses que vous permet de rompre l’isolement.