Hyperactivité de la vessie, types d’incontinences urinaires : symptômes et causes

145 Vues

Définition de l’hyperactivité de la vessie ou de l'incontinence urinaire

L’hyperactivité de la vessie se définit par une perte de contrôle des muscles de la vessie qui entraînent une envie irrépressible d’uriner et peut être accompagné de fuites urinaires.

Dans le cas de l'incontinence urinaire, il s’agit d’un écoulement involontaire, non contrôlable, des urines par l'urètre. On parle aussi de perte involontaire des urines ou de fuites urinaires.

Les muscles du périnée chargés de la fermeture de la vessie se relâchent. Ils ne sont plus assez forts pour assumer ce rôle de verrou urinaire.

Types d'incontinences urinaires et leurs symptômes

Il existe différents types d'incontinences urinaires avec leurs symptômes :

portrait de femme
Photo by Valdemars Magone on Unsplash
  • l’incontinence à l’effort : perte d’urine lors d’activités telles que tousser, éternuer, rire, sauter ou soulever des objets
  • l'incontinence aiguë : un besoin soudain et occasionnel d’uriner avec perte importante d’urine ; peut aussi exister sans incontinence
  • l'incontinence mixte : combinaison d’incontinence d’effort et d’incontinence aïgue
  • l'incontinence par débordement : des gouttes s’échappent fréquemment car la vessie n’a pas été correctement vidée
  • l'incontinence fonctionnelle : perte d'urine non associée à une pathologie ou à un problème du système urinaire.

Causes de l’incontinence urinaire

femme qui boit un café
Photo by Caleb George on Unsplash

Plusieurs explications sont possibles :

  • la grossesse et les accouchements répétés fragilisent le périnée 
  • les changements hormonaux de la ménopause participent au relâchement des muscles du périnée 
  • une intervention chirurgicale de l’abdomen ou du bassin 
  • une maladie : infection urinaire ou vaginale, calcul urinaire ou polype dans la vessie... 
  • la morphologie de l’appareil urinaire de certaines femmes 
  • l’hypertrophie de la prostate chez l’homme 
  • les maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques 
  • le diabète 
  • les lésions de la moelle épinière.

Découvrez qui est touché par l’hyperactivité de la vessie ainsi que les spécificités chez les femmes et chez les hommes.

Mots clés : Cause, Symptomes