Maladie de Parkinson et fuites urinaires

6243 Vues

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique dégénérative qui touche 272 500 personnes en France. 25 000 nouveaux cas sont déclarés chaque année.

Cette maladie est diagnostiquée dès l'âge de 58 ans pour 1 malade sur deux, et 17% des malades ont moins de 50 ans.

La maladie de Parkinson peut entraîner des troubles urinaires lorsque la maladie est à un stade modéré ou avancé. Aujourd'hui, plus de 50%* des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont des difficultés urinaires. C'est donc un problème fréquent.

Comment la maladie de Parkinson peut-elle affecter la vessie?

L'incontinence chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson est principalement due à une perturbation des messages allant de la vessie vers le cerveau, mais aussi un retard ou à une difficulté de relaxation des muscles.

Les problèmes de vessie associés à la maladie de Parkinson sont les suivants :

  • La vessie hyperactive

La vessie indique au cerveau qu’elle est pleine et qu’elle doit être vidée... alors qu’elle ne l’est pas. On parle alors de pollakiurie et de nycturie car ces envies peuvent se produire à tout moment de la journée ou de la nuit.

Ce besoin d'uriner soudainement et de manière précépitée peut entraîner toutes sortes de désagréments. L'un d’entre eux est l'incontinence, qui peut survenir lorsque le patient n'a pas le temps d'atteindre les toilettes. Cette envie soudaine d'uriner est suivie d'une vidange involontaire de la vessie.

  • La vessie hypoactive

La vessie ne se vide pas complètement ou pas du tout lorsque le patient urine. Elle n'a pas la force musculaire et ne parvient pas à se contracter suffisamment pour permettre l’évacuation. Il peut en résulter une hésitation dans le déclenchement de la miction, une difficulté à produire un jet d’urine et une vidange incomplète de la vessie.

Les traitements dont nous disposons pour les symptômes urinaires peuvent être efficaces pour certaines personnes, mais ils risquent également d'aggraver d'autres symptômes de la maladie de Parkinson. Il est important de consulter un consulter un urologue spécialisé dans le traitement des symptômes urinaires chez les personnes qui ont la maladie de Parkinson. 

Quels sont les traitements à suivre ?

  • La stimulation du nerf tibial postérieur :

C’est un traitement qui consiste à stimuler le nerf tibial postérieur à l’aide d’un électrostimulateur avec pour objectif d'émousser le message entre la vessie et le cerveau.

Les impulsions se propagent le long des voies nerveuses et contribuent à la reprise du contrôle de la fonction vésicale. Tensi+ est un traitement simple, non médicamenteux et non invasif qui permet de traiter la vessie hyperactive d’origine neurologique comme la maladie de Parkinson.

  • La toxine botulique : 

Consiste en l’injection dans le muscle de la vessie de botox afin de réduire les contractions excessives de la vessie hyperactive. Les contractions sont alors bloquées. Ce traitement doit être renouvelé tous les 6 à 9 mois pour maintenir son efficacité.

  • Les médicaments cholinergiques :

Sont indiqués en cas de vessie hyperactive. Ces médicaments ne peuvent pas être toujours préconisés pour les patients parkinsoniens car ils entraînent des effets secondaires comme les troubles cognitifs. Ils sont contre-indiqués chez les personnes âgées. 

Photo by Myriam Zilles on Unsplash

Les associations pour épauler les patients

Aujourd'hui, il est possible de s'adresser à des associations comme l’Association France Parkinson pour les patients touchés par la maladie de parkinson, pour en parler ou encore trouver de l’aide et du soutien.

Sources:

https://www.doctissimo.fr/sante/parkinson/symptomes-et-diagnostic-de-parkinson/troubles-urinaires-parkinson 

https://parkinsonquebec.ca/maladie-de-parkinson/evolution/  

*https://www.parkinsonasbl.be/wp-content/uploads/2017/05/Prise_en_charge_des_sympto%CC%82mes_non_moteurs.pdf 

https://sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-neurodegeneratives/article/la-maladie-de-parkinson#:~:text=On%20compte%20272%20500%20malades,%C3%A2ge%20d'exercer%20une%20activit%C3%A9

https://www.franceparkinson.fr/symptome/les-troubles-urinaire/